11 randonnées pédestres à faire au Québec cet automne

Crédit photo couverture: Remi Boucher @ Sepaq

Chaque homme qui a sa maison ou qui travaille en ville possède également une fibre aventurière. Un gentleman doit être polyvalent : il peut autant sortir dans un 5 à 7 au nouveau bar de quartier, que partir le week-end dans un chalet avec des amis, ou alors prendre l’air lors d’une randonnée en solitaire ou en couple.

Pour une randonnée en montagne, il faut l’équipement et les vêtements adaptés. Ça tombe bien, puisque toutes les boutiques Ernest offrent des services de conseillers attentionnés et de tailleur afin que vos vêtements soient fin prêts à porter dès votre sortie du magasin. En plus d’offrir une variété de vêtements et des complets griffés, Ernest offre également une collection automne plus décontractée en passant par les manteaux, les chandails et autres accessoires  parmi les plus récentes tendances mode masculine.

Au Québec, nous avons quatre saisons auxquelles on doit adopter notre garde-robe. Nous avons également sur le territoire de magnifiques forêts et montagnes qui changent de couleur dès l’arrivée de l’automne. Puisqu’il existe une multitude de sentiers pédestres au Québec à découvrir et redécouvrir, on vous propose aujourd’hui nos sentiers de randonnées préférés.

Crédit photo: @joseeh 

 

1. Le Parc du Mont-Royal de Montréal

Probablement l’un des sentiers les plus visités au Québec, les sentiers qui recouvrent le Mont-Royal sont accessibles par l’ensemble de la région métropolitaine. Plusieurs chemins traversent la montagne et la contournent. Ils donnent accès au Lac des Castors et son pavillon, au Chalet du Mont-Royal, et offre une vue imprenable sur la ville et les environs grâce à son Belvédère. Vous pouvez également visiter la croix du Mont-Royal, un emblème iconique de la ville, ainsi que faire une promenade au Cimetière Mont-Royal.

Crédit: Mathieu Dupuis @ Sepaq

 

2. Le parc National du Mont-Saint-Bruno

À quelques kilomètres de Montréal, juste à l’extérieur de la région métropolitainese trouve la ville de Saint-Bruno et le parc national du Mont-Saint-Bruno. Celui-ci offre aux marcheurs amateurs cinq lacs, un verger, un moulin historique et des dizaines de kilomètres de sentiers suffisamment beaux pour vous dépayser et vous permettre de quitter la ville le temps d’un après-midi. Ces sentiers sont idéaux pour les familles avec enfant, puisque leur degré de difficulté se situe entre facile et intermédiaire.

Photo: @antoinecharbs

 

3. Le Centre de la Nature du Mont Saint-Hilaire et la Réserve naturelle Gault

Toujours en Montérégie, on retrouve le Mont Saint-Hilaire, son Centre de la Nature et la Réserve naturelle de Gault qui appartient à l’université McGill depuis 1958. Ce parc est la première réserve de la biosphère canadienne désignée par l’UNESCO. On y retrouve des vergers et plusieurs sentiers pédestres. Son réseau de 25 kilomètres se concentre dans la réserve naturelle Gault et propose différents trajets qui se font tous en moins de 2 heures.



Crédit : @parcmontagnedudiable

 

4. La montagne du Diable

Rassurez-vous, cette montagne tient son nom d’une vieille légende de la mythologie algonquine qui veut que le Windigo habitait la montagne.Il s’agirait d’une créature qui veille sur le territoire afin de le protéger. Cette destination est un incontournable pour tous les amateurs de randonnées. Situé dans les Hautes-Laurentides, le parc possède plus de 80 km de sentiers ainsi que des points de vue imprenables sur la montagne dans le sentier des Sommets (35,4 km).  Des hébergements sont également disponibles.

Crédit: Maurice Pitre

 

5. L’Acropole-des-Draveurs au parc national des Hautes-Georges-de-la-Rivière-Malbaie

Direction Charlevoix et son paysage majestueux. Cette piste-ci n’est pas pour les montagnards de ville, vous y trouverez des sensations fortes avec son dénivelé de 800 mètres (sur 11,2 km). On y retrouve les plus hautes parois rocheuses de l'Est du pays ce qui donne un beau défi pour les aventuriers, mais aussi un paysage unique, avec une flore presque arctique au sommet.

Crédit: @ronychidiac

 

6. Les ruines Carbide Willson

Situé en Outaouais dans le parc de la Gatineau à Chelsea, les ruines Carbide Wilson sont accessibles via une randonnée pédestre très agréable à visiter l’automne. Dans le parc, on peut y croiser le domaine Mackenzie-King, les ruines « Carbide » Willson, les mines, les fermes et les nombreux vestiges patrimoniaux. Les ruines qui nous intéressent seraient celles d’un domaine relié à un moulin appartenant à un scientifique désireux d’être à l’écart du monde pour protéger ces inventions. Une très belle découverte!

Crédit: Mathieu Dupuis

 

7. Le parc National du Mont-Tremblant

Véritable station balnéaire du ski dans les Laurentides, le village du Mont-Tremblant accueille des touristes de partout du monde venu découvrir ces montagnes et ces forêts. Allez y faire une marche dans l’un des plus anciens parcs nationaux du Québec.

Crédit : @mariepruneau

 

8. Aux Berges du Lac Castor

Les berges du Lac Castor, situé près de Trois-Rivières dans la Mauricie, offrent plusieurs sentiers pédestres pour la randonnée. Vous pourrez y admirer le magnifique paysage et même louer une installation pour la fin de semaine.  Plus d’une quinzaine de sentiers sont disponibles, allant de 250 mètres à 6.5 km.


Source: ParcsRégionaux.org

 

9. Le sentier du mont Brassard au Parc régional des Sept-Chutes

Toujours dans les Laurentides, ce parc offre les plus beaux points de vue de la Matawiniwé et un paysage à couper le souffle sur les chaînes laurentiennes. Entre l’érablière du mont Barrière (610 mètres) et les crêtes rocheuses du mont Brassard (650 mètres), vous y trouverez divers types de randonnées : du niveau facile à difficile. De nombreux adeptes y trouveront leur compte et pourront y admirer des paysages encore sauvages ainsi qu’une diversité faunique et florale.

Crédit : Mathieu Dupuis

 

10. Le parc national de la Jacques-Cartier

À une trentaine de minutes de Québec, le parc national de la Jacques-Cartier est un endroit de choix pour les amateurs de plein air avec ses paysages coloré et luxuriant à l’automne. On y retrouve un vaste plateau montagneux entaillé de vallées profondes ainsi qu’un encaissement de plus de 550 mètres où serpente une rivière tantôt calme, tantôt agitée. Une nature à la fois inspirante et merveilleuse.


Crédit : @aa.ll.ee.xx.aa.nn.dd.rr.ee

 

11. Le Parc National de Forillon

Au bout complètement de la Gaspésie se trouve le parc national de Forillon à Gaspé. Ce parc offre deux parcours faciles de 3 km. L’un s’appelle La Taïga et l’autre Les Parages et durent entre 1h à 2h. Les paysages valent le déplacement !

Écrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés