Comment bien entretenir et conserver ses vêtements

Voici nos conseils pour prolonger la durée de vie de vos vêtements

 

Avez-vous déjà remarqué à quel point les vêtements peuvent parfois s’user rapidement lorsqu’on ne les nettoie pas correctement? En effet, il vous est sûrement déjà arrivé d’acheter des vêtements au magasin et de constater, après quelques lavages à peine, que le tissu s’est délavé ou que des trous ont commencé à se former près des coutures. Il arrive aussi que les boutons se détachent ou que l’ourlet se défasse petit à petit, d’un lavage à l’autre. Non seulement ces situations sont fâchantes (après tout, on s’attache à certains morceaux et, si vous accordez une certaine importance à votre empreinte environnementale, vous n’avez probablement pas l’intention d’acheter une grande quantité de linge chaque année), mais elles ont un impact majeur sur votre portefeuille. Eh oui, le prix d’une garde-robe peut rapidement grimper, dépendamment de l’endroit où vous magasinez ainsi que de la qualité du vêtement que vous achetez. Un simple chandail de laine ou une paire de jeans peuvent coûter très cher, et ce, même si vous n’achetez pas local.

 

Pour que vous soyez en mesure de conserver vos vêtements plus longtemps, mais aussi et surtout pour qu’ils demeurent en bon état, vous pouvez poser quelques gestes simples quotidiennement. Voici quelques conseils pour bien entretenir et conserver vos vêtements!

 

 

 

1.Symboles de lavage

 

Tous les vêtements possèdent, sur l’envers, une étiquette avec des symboles et/ou des instructions de nettoyage. Malheureusement, on ne prend souvent pas le temps de les lire et de suivre les instructions à la lettre : souvent, nos vêtements se retrouvent pêle-mêle dans un bac et, lorsque vient le temps du lavage hebdomadaire (ou mensuel, pour les plus paresseux), on trie sommairement les couleurs et hop! dans la machine. Pourquoi trier davantage? Eh bien… parce que si les fabricants ont pris la peine d’apposer de telles étiquettes sur vos vêtements, il doit y avoir une raison. La conservation de ceux-ci, peut-être! Si vous n’êtes pas certain de savoir comment lire les symboles qui se retrouvent sur l’étiquette du vêtement que vous voulez nettoyer, allez faire un petit tour sur Internet : vous y retrouverez des guides et toutes les explications nécessaires, gratuitement! Retenez néanmoins ceci : il ne faut jamais braver les interdictions. Si vous voyez un symbole barré d’un gros X noir, qu’il s’agisse d’une machine à laver ou d’une sécheuse par exemple, respectez l’interdiction.

 

 

2.Nettoyage à sec

 

Le nettoyage à sec est un procédé qui date de plusieurs décennies, et qui utilise une technique pratiquement sans eau, mais qui nécessite beaucoup de solvants (c’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est important d’aérer vos vêtements lorsqu’ils reviennent du nettoyeur à sec). Ce service n’est pas adapté à tous les vêtements, et est plutôt dispendieux : vous voudrez donc l’utiliser avec parcimonie. Notez que la plupart des vêtements sur lesquels on retrouve la mention « nettoyage à sec » peuvent être nettoyés à la main. Dépendamment de votre budget, donc, vous ne voudrez peut-être pas envoyer toute votre garde-robe chez le nettoyeur. Sélectionnez plutôt les vêtements les plus dispendieux (vos complets et vos tailleurs, par exemple) que vous ne voulez pas voir rétrécir ou se décolorer.

 

 

 

3.Laver à l’eau froide

 

La croyance populaire veut qu’il soit plus efficace de laver les vêtements à l’eau chaude plutôt qu’à l’eau froide. Or, c’est complètement faux : non seulement l’eau chaude peut endommager les tissus et faire en sorte qu’ils s’usent plus rapidement – notamment en déformant certains vêtements ou en rendant les couleurs plus ternes –, ce qui affecte leur durée de vie, mais en plus, les détergents ne sont pas aussi efficaces lorsque l’eau atteint une température supérieure à 23 degrés Celsius. La plupart des détergents modernes que vous trouverez sur les tablettes de la pharmacie ou du supermarché sont conçus pour être utilisés à l’eau froide.

 

Si vous n’êtes toujours pas convaincu, mais que vous accordez de l’importance à l’environnement et/ou à votre budget, sachez que le fait de nettoyer vos vêtements avec de l’eau froide plutôt que chaude vous fait économiser en moyenne 50$ par année. Cela représente quand même quelques cafés matinaux!

 

 

 

4.Entretien vêtements de cuir

 

Si vous possédez quelques vêtements de cuir, comme des vestes ou des blousons, vous savez à quel point ces morceaux coûtent cher. Contrairement au faux cuir ou à certains autres tissus, il s’agit sans doute de vêtements que vous pourrez conserver toute votre vie! Vous devez donc en prendre grand soin. En ce qui concerne le nettoyage de ces vêtements, vous devez savoir qu’il ne sert à rien de les nettoyer trop souvent. Un à deux nettoyages par année, généralement lors des changements de saison, sont suffisants pour assurer une bonne souplesse du cuir et faire en sorte qu’il n’y ait pas de saletés qui s’incrustent. Assurez-vous que le nettoyant que vous utilisez est suffisamment doux : en effet, plusieurs produits sur le marché pourraient malheureusement décaper votre cuir. Surtout, ne lavez jamais des vêtements en cuir! Vous risqueriez de les abîmer de façon irrémédiable.

Même si le cuir est un matériau imperméable, vous devez protéger votre veste de la pluie qui pourrait le tacher. Il existe des produits spécialement conçus pour cela, que vous pouvez vaporiser pour l’imperméabiliser. Le soleil peut aussi avoir un effet négatif sur la couleur de votre cuir, qui peut se décolorer lorsqu’il est exposé à une trop grande source de chaleur; évitez donc de laisser votre vêtement près du foyer ou du radiateur! Toutefois, si malgré toutes vos précautions vous trouvez que celui-ci commence à ternir, pensez à l’entretenir avec une cire à chaussure de la même couleur.

 

 

 

5.Entretien des souliers

 

Si vous êtes un professionnel et que vous travaillez en complet veston-cravate dans un bureau, il y a fort à parier que vous possédez aussi de jolies chaussures en cuir (peut-être même quelques paires). Or, si vous voulez que ces dernières demeurent en bon état, vous devrez sans doute investir un peu de votre temps pour les entretenir. Ce n’est pas pour rien qu’autrefois, certains se spécialisaient dans le nettoyage des chaussures de messieurs! Procurez-vous quelques brosses afin d’entretenir le cuir de vos souliers. Il existe des décrottoirs, qui permettent de retirer les particules de poussière, des brosses à lustrer, lesquelles permettent de faire briller votre chaussure, des brosses en crêpe pour les cuirs suédés et nubucks ainsi que des brosses palot, qui permettent de procéder au cirage de vos chaussures. D’ailleurs, vous voudrez sans doute vous procurer quelques produits afin de nourrir votre cuir, le décrasser et lui permettre de conserver une certaine souplesse. Ne négligez pas les produits imperméabilisants : vous vous remercierez d’y avoir pensé lorsque vous reviendrez du travail en plein déluge! En effet, comme pour les vêtements, les souliers de cuir résistent mal aux températures extrêmes : pour les conserver longtemps, évitez de les placer près de sources de chaleur et faites-les sécher correctement s'ils sont exposés à une humidité excessive.

Pour conserver des souliers avec un cuir lisse, en bon état, il importe de les nettoyer une à deux fois par mois (bien entendu, si vous portez vos chaussures quelques fois par année seulement, la fréquence sera moindre).

 

Écrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés